Actualité

Emploi : Une mission de l’AGUIPE se déploie sur le terrain pour régulariser le personnel expatrié des entreprises…

Emploi : Une mission de l’AGUIPE se déploie sur le terrain pour régulariser le personnel expatrié des entreprises…


BOKE- Des émissaires de la Direction Générale de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi séjournent depuis quelques jours dans la région de Boké. La délégation conduite par le Directeur Général Adjoint de l’AGUIPE a pour mission de régulariser le personnel étranger évoluant dans les entreprises installées sur le territoire national. 



Avec pour mission principale de faire la promotion de l’emploi, l’AGUIPE est ce service public qui délivre les permis de travail pour les expatriés. Face au constat très alarmant sur le niveau de déperdition constatée dans ce secteur, la Direction Générale de l’AGUIPE a dépêché une mission sur le terrain pour s’assurer du respect de la législation du travail par les employeurs du secteur privé. 


« Conformément à la vision politique du Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la transition guinéenne, la Direction Générale de l’AGUIPE a dépêché cette mission pour s’assurer du respect strict du code du travail, notamment en ce qui concerne le recrutement et l’emploi du personnel expatrié. La loi permet le recrutement des expatriés dans les entreprises, mais cela obéit à un certain nombre de principes. Il s’agit entre autres du paiement du permis de travail par l’employeur auprès de l’AGUIPE. Le constat révèle que nombreux sont les employeurs qui ne respectent pas les dispositions de la Loi. La mission que je dirige se rendra dans les entreprises qui emploient de la main d’œuvre étrangère pour s’assurer que ces expatriés disposent de permis de travail et qu’ils n’occupent pas des emplois protégés », a indiqué Mamadou Hassimiou SOUARE, le DGA de l’AGUIPE.

Après plus d’une semaine d’un long périple, l’équipe composée à la fois de cadres de l’AGUIPE, d’un représentant de l’Inspection générale du travail mais aussi de la Direction générale du trésor public se réjouit des résultats obtenus.


« Il est vrai qu’on ne peut pas prétendre avoir touché toute notre cible ; Mais les résultats obtenus à date sont plutôt très encourageants. Les expatriés en situation irrégulière sont systématiquement identifiés et leur employeur est tenu obligé de payer les frais pour la délivrance du permis de travail. Nous mettons également l’occasion à profit pour rappeler le cas des emplois protégés mais aussi l’interdiction des paiements en espèces pour tous les documents que l’AGUIPE délivre », a souligné le DGA de l’AGUIPE. 

Afin de promouvoir l’emploi des nationaux, l’AGUIPE fait un suivi systématique des plans de succession (plan d’africanisation) soumis à son appréciation par les employeurs de main d’œuvre étrangère.